Billy Nicholson

Elevage de bœuf West Cork de Billy Nicholson à Crosshaven, comté de Cork.

La ferme des Nicholson’s, située aux bords de l’océan Atlantique, est fière de perpétuer la tradition du bœuf West Cork.

Emplacement:

Tout comme le port de Crosshaven, situé à proximité dans le comté de Cork (le plus grand comté d’Irlande), la ferme de Billy Nicholson, qui couvre 180 hectares, arrive à combiner harmonieusement pittoresque et praticité.
Billy est l’un des membres fondateurs de l’Association des Producteurs de bœuf West Cork. Sa ferme est diversifiée, avec 92 hectares dédiés aux pâturages, 48 hectares de bois et 40 hectares de cultures, notamment de betterave fourragère.

Méthode de fonctionnement:

Billy fonctionne sur un mode d’élevage intégré, ce qui permet d’éviter la recherche, souvent difficile, de broutards de qualité.  En élevant ses propres veaux, il garantit ainsi qu’il peut fournir le type de bétail qui produira la viande de bœuf la plus qualitative possible.  Il a 100 vaches allaitantes, toutes croisées avec des Simmental et des Charolaises, et tous les vêlages ont lieu au printemps.
Les mâles sont finis comme jeunes taureaux ou comme boeufs et les génisses qui ne seront pas destinées au remplacement sont également finis pour leur viande.

Politique d’élevage:

Les quatre taureaux servent chacun une stratégie d’élevage différente.  Un taureau Limousin est utilisé pour féconder les génisses, assurant un vêlage facile.
Un taureau Simmental est accouplé avec les vaches plus âgées pour produire des génisses de remplacement ayant de bonnes propriétés maternelles.  Enfin, les taureaux Charollais sont utilisés pour produire un cheptel bovin de qualité.
Les mâles non castrés sont finis à 16 ou 17 mois, atteignant un poids moyen carcasse de 350 à 400 kilos ; les bœufs pèsent en moyenne 380 à 400 kilos une fois finis à l’âge de 22/24 mois. Les génisses sont finies entre 20 et 22 mois et pèsent quant à elles 300 à 320 kilos.

Stratégie: 

A l’exception d’une petite quantité de protéines achetées localement, le bétail est fini à l’herbe ou à l’ensilage, aux betteraves fourragères et à l’orge, provenant de la ferme.  En hiver, Billy met le bétail à l’abri sur des lits de paille.

Son engagement pour la qualité de la viande de bœuf se reflète dans sa participation aux programmes tels que celui de bien-être des vaches allaitantes ou celui d’assurance qualité de Bord Bia.  De plus sa ferme fait partie, depuis 3 ans, du Programme de protection de l’environnement rural.  Billy est également membre du groupement de producteurs de bœufs locale.

twitter logo youtube logo facebook logo