hero-image4

Le bœuf Irlandais

Le bœuf irlandais est reconnu dans le monde entier pour sa qualité, sa tendreté et son goût incomparable...

lambs-standing

competition

recipe-video

Particularités du bœuf Irlandais

La qualité et les méthodes d’élevage  du bœuf irlandais s’inscrivent tout à fait dans l’esprit de la nouvelle consommation de viande de bœuf en France comme dans le monde. Manger moins de viande mais de meilleure qualité.

Aujourd’hui, il ne suffit plus de bien manger, il faut pouvoir s’informer, savoir, connaitre l’histoire de nos aliments. Derrière tout ce que l’on met dans la bouche il y a une histoire, celle d’une entreprise, d’une famille, d’une région ou d’un terroir,  et c’est cette histoire que le boeuf irlandais peut vous raconter en toute transparence.

Fruit d’un élevage maîtrisé, s’appuyant sur le savoir-faire de nos éleveurs et sur un terroir unique avec une herbe abondante et grasse, le bœuf irlandais offre des qualités organoleptiques reconnues tant par les professionnels que par les consommateurs, à la recherche d’une viande tendre et gouteuse sans être exagérément grasse.

Depuis des siècles, le bétail, forme prédominante d’agriculture en Irlande, fut aussi un symbole durable de richesse.  Mais ce n’est pas uniquement le climat qui rend l’Irlande un pays idéal pour l’élevage, sa géologie joue également un rôle important. La zone principale d’élevage bovin en Irlande se trouve au centre du pays, où le paysage relativement plat repose sur la plus grande étendue calcaire en Europe.  Cette concentration de calcium rend la terre et l’herbe parfaites pour le broutage des bovins.

– Question : Qu’est ce qui est vert et qui fait meuh ?

– Réponse : Un boeuf irlandais en train de manger.

D’abord des animaux élevés à l’herbe ;

En Irlande, nous avons fait preuve de bon sens et mis en avant les qualités de notre terroir. Et ce dont nous disposons à volonté c’est de l’eau et de l’herbe. En Irlande, la terre agricole est composée à 80 % de pâturages. Cette prépondérance naturelle de pâturages, la plus forte d’Europe, permet de satisfaire les besoins en alimentation naturelle des troupeaux et confère au bœuf irlandais des caractéristiques organoleptiques exceptionnelles et une richesse en Omégas 3 et 6, en vitamines A et E dont les bénéfices pour la santé sont reconnus.

La viande de bœuf élevée à l’herbe a une couleur, un goût et une texture qui diffèrent de la viande de bœuf élevée au grain.

La vitamine A ou carotène (qui donne également au beurre irlandais sa couleur jaune naturelle), présente à un niveau important, contribue à lui donner sa riche couleur rouge.  A l’inverse des bovins nourris au grain, ces bœufs nourris à l’herbe renferment cinq fois plus d’acide linoléique conjugués et plus d’acides gras insaturés à chaine longue, ce qui améliore leur valeur nutritionnelle. Enfin, cet élevage à l’herbe permet de créer un persillage intramusculaire plus tôt dans la vie de l’animal et une distribution équilibré du gras  Ce gras intramusculaire libéré lors de cuisson, confère au bœuf irlandais une saveur et une succulence uniques.

Des animaux élevés consciencieusement

Les troupeaux sont majoritairement élevés dans des petites exploitations familiales avec une faible densité d’occupation afin notamment de privilégier une vie paisible et sans stress pour les bêtes. Cette absence de stress fait qu’il n’y a aucune acidité dans la viande. Une vache heureuse donne de bons steaks et quand la viande est bonne, ses bienfaits naturels sont importants pour une alimentation équilibrée et sereine.

La variété des races, la qualité des viandes proposées avec des méthodes d’abattage adaptées permettent aux chefs et aux professionnels, comme aux consommateurs avisés , d’exprimer tout leur savoir-faire et leur créativité culinaire pour la plus grande satisfaction des petits et des grands.