Jacques CAGNA

Il eut longtemps deux étoiles rue des Grands Augustins dans une maison du vieux Paris depuis revendue sans regret. Jacques Cagna possédait toujours, avec sa soeur, Annie Logereau, une « Rôtisserie d’en face » qui fut un temps la cantine du journal Marianne, alors son voisin.